Peut-on assurer une voiture qui ne nous appartient pas ?

Assurer une voiture dont la carte grise est au nom d’une autre personne est possible chez certains assureurs, mais ce type de contrat doit respecter certaines conditions et nécessite une grande transparence auprès de l’assureur. Vous avez au moins deux possibilités pour souscrire un contrat d’assurance avec une voiture qui ne vous appartient pas.

Assurance auto : Carte grise au nom d’une autre personne

Quel que soit le motif, vous avez le droit d’assurer à votre nom une voiture qui ne vous appartient pas. Il peut s’agir d’une voiture d’un de vos parents qui sont âgés, une voiture que vous avez empruntée, une voiture d’un de vos enfants qui ne possèdent pas encore de permis de conduire ou une voiture d’une personne qui est dans l’incapacité de conduire momentanément. Toutefois, une compagnie a tout à fait le droit de refuser de vous assurer. Même votre assureur depuis toujours a le droit de refuser d’assurer une autre voiture qui ne vous appartient pas.

S’assurer en tant que conducteur principale

Si une compagnie d’assurance accepte votre souscription sans être forcément le propriétaire de la voiture, vous pouvez souscrire l’assurance auto en tant que conducteur principal. En général, ces assureurs acceptent d’assurer une voiture au nom d’un membre de votre famille voire de votre ami. Ainsi vous êtes responsable du règlement des primes de l’assurance et vous allez bénéficier de toutes les couvertures proposées par l’assureur. Selon l’assureur, vous serez indemnisé en cas de vol ou destruction de la voiture. Vous allez donc avoir votre coefficient bonus-malus comme tous les assurés. Vous vous engagez également à déclarer les éventuels sinistres. Dans ce cas, l’assuré et non le propriétaire de la carte grise qui sera responsable de l’accident.

Conducteur secondaire

La majorité des contrats d’assurance permet aux autres membres de la famille du propriétaire de conduire la voiture occasionnellement. En cas de ce prêt occasionnel de volant, les conducteurs non-propriétaires sont couverts en cas d’accident si vous avez choisi cette option au moment de la souscription. Toutefois, cette garantie est limitée et doit respecter certaines conditions et franchises.

Certaines compagnies d’assurance acceptent la souscription d’un autre conducteur en tant que conducteur secondaire. Ce dernier sera donc sous la responsabilité du conducteur principal qui est le propriétaire de la voiture. Le conducteur principal s’engage à régler les primes d’assurance et à déclarer les accidents que les deux conducteurs peuvent commettre. Cette situation doit se faire en toute transparence auprès de l’assureur.

Protéger sa voiture de collection en choisissant la bonne assurance
Choisir la formule la plus adaptée d’assurance auto en comparants les devis en ligne