Partir : à l’étranger, comment gérer son assurance santé ?

Souscrire à une assurance santé est indispensable pour prendre en charge les soins qui ne seront pas pris en charge par l’Assurance Maladie. Souscrire à une assurance santé avant de partir à l’étranger vous permet de profiter d’une garantie de prise en charge supplémentaire en cas de problèmes de santé durant votre voyage.

Une protection sociale spécifique pour chaque pays

Le système de sécurité sociale varie selon le pays d’accueil. Il arrive en effet que la sécurité sociale française ne soit pas toujours valable dans certains pays, qu’il faille souscrire d’autres garanties supplémentaires. Pour un séjour de courte durée dans l’Union Européenne, en Norvège, en Suisse ou en Islande vous pourrez profiter de la prise en charge de l’Assurance maladie française à condition de présenter votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) que vous devez récupérer avant votre départ. Avec cette carte, vous pouvez profiter des soins les plus adaptés dans le système de santé public au même titre que les soins que vous pour bénéficier dans votre pays d’origine. Si votre séjour se passe en dehors de ces territoires, vous devez souscrire une assurance santé adaptée selon les niveaux des risques de santé de la destination que vous avez choisie. Cela vous évitera de payer les frais de soin de votre poche, surtout que ceux-ci sont plus onéreux à l’étranger qu’en France.

Profiter d’un remboursement plus optimisé avec l’assurance complémentaire 

Pour profiter d’une bonne prise en charge lors de votre voyage à l’étranger, l’assurance maladie internationale à un euro vous permet de profiter d’une réelle protection lors de votre séjour. Le remboursement proposé est beaucoup plus rapide et assez complet. Cependant, vous aurez de vous assurer des prestations proposées et leurs coûts et de choisir les bonnes garanties ainsi que les taux de remboursement. Avec ce contrat d’assurance santé, vous profiterez d’un contrat adapté à vos besoins et beaucoup plus flexible. Vous pourrez être pris en charge en cas d’hospitalisation, de soins dentaires, de maternité, etc. La prime sera fixée selon l’âge, les formules choisies et le pays hôte. Avec l’assurance première euro, votre retraite également assurée. L’assureur prendra en charge le frais de soin se rapportant à la perte d’autonomie ou décès.

S’inscrire à la CFE (Caisse des Français de l’étranger) 

Souscrire à la CFE est une alternative à l’assurance à 1 euro. Il s’agit d’un organisme privé qui intervient dans le service public. En devenant membre de l’organisme, vous profiterez des mêmes droits sociaux quel que soit votre pays hôte. Ainsi, tous vos frais de soin seront pris en charge : maladie, maternité, accident de travail, etc. Si votre séjour a un but professionnel (mutation ou expatriation), l’adhésion à cet organisme vous permet de cumuler les trimestres de retraite. Si dans certains pays le taux de remboursement sont similaires à ceux proposés en France, dans d’autres, ce n’est pas le cas. Cela dépendra surtout du coût des consultations qui peuvent grimper jusqu’à 10 fois plus dans certains pays.

Fonctionnaires de l’état : une assurance santé obligatoire ?
Comment changer de formule d’assurance santé ?