Accident avec un animal sauvage : franchise et indemnisation par l’assurance

Sur la route, les conducteurs peuvent faire face à de nombreux incidents. Et dans la plupart des cas, ils sont confrontés à des situations inattendues comme un accident avec des animaux sauvages. Sachez qu’un accident avec un quelconque animal sauvage peut causer des dégâts importants sur votre véhicule ainsi que les occupants. Est-il dans ce cas possible de déclarer un sinistre à sa compagnie d’assurance ? Et quelles sont les démarches à suivre pour bénéficier des prises en charge lors d’une assurance accident animal sauvage ?

Que se passe-t-il en cas d’un accident avec un animal sauvage ?

Si vous  connaissez ce genre de problème, sachez qu’il vous est avant tout nécessaire d’analyser la situation. Il y a toujours deux cas. Le premier, c’est ce qui se passe s’il y a des dégâts matériels, et le second, c’est ce qu’il faut faire s’il y a des dommages corporels. Croiser des animaux sauvages sur les routes est une situation tout à fait possible si vous êtes un conducteur. C’est d’ailleurs la cause de divers accidents qui se produisent chaque année. Heureusement, il existe déjà une assurance accident animal sauvage. Cependant, si c’est votre cas actuel, vous devrez connaitre ce qu’il faut faire.

L’assurance pour les dégâts matériels : que faut-il faire ?

Si après un accident avec un animal sauvage sur la route, vous avez remarqué des dégâts matériels importants, sachez que vous devriez déclarer le sinistre au moins 5 jours après l’accident. La prise en charge va dépendre du contrat que vous aviez établi avec votre assureur. S’il s’agit d’un contrat d’assurance tous risques, alors, tous les dommages matériels sont pris en compte par votre compagnie. Et s’il s’agit d’un contrat d’assurance au tiers, alors, un accident causé par le passage d’un animal sauvage ne sera pas couvert par votre compagnie.

L’assurance pour les dommages corporels : les différentes possibilités

Vous vous demandez certainement ce qu’il se passe pour l’assurance accident animal sauvage s’il y a eu des dommages corporels. Toutefois, si l’accident était violent, il est probable que les conséquences soient graves. S’il y a eu des blessés, alors, il est préférable de faire une demande d’indemnisation auprès du groupe FGAO. Seulement, la réponse d’une telle demande ne peut arriver que 3 ans après. En ce qui concerne l’assurance, il est obligatoire pour la compagnie de prendre en charge les dommages corporels si ceux-ci ont été bien déclarés au moment même où s’est produit le sinistre.

Protéger sa voiture de collection en choisissant la bonne assurance
Choisir la formule la plus adaptée d’assurance auto en comparants les devis en ligne